Réunion du comité de pilotage CASCIMODOT
le 24 novembre 2006 à Orléans - bâtiment de Maths

Compte-rendu du Comité de pilotage du PPF Cascimodot

Présents : 
Stéphane Cordier, Patrick Martineau, Anne Duittoz, Frederic Darboux,
Florentina Moatar, Jean-Louis Rouet, Gilles Paintaud, Yves Lansac, 
Matthieu Perotin, Guy Barles, Frederic Loulergue, Luc Morin-Allory,
Jacques Vairon , Alain Burgisser, Emmanuel Le Guirriec, Eric Moreau

La 5eme journée du PPF a réuni une trentaine de personnes. Les exposés ont, 
une fois de plus, été de très grande qualité et nous tenons à remercier vivement 
les orateurs pour leur effort de pédagogie pour présenter des sujets de pointe.

Point d'information sur les actions en cours :

- La demande de renouvellement sera portée par JL Rouet (ISTO, Orléans) et 
P. Martineau (LI, Tours). Le PPF reste un projet ouvert,  localisé sur la 
région Centre, dont la discipline principale correspond à la DS1 (Mathématiques). 
Le PPF accueille de nouveaux partenaires dans les universités mais 
également le BRGM et l'INRA (Tours et Orléans).

- Projet Esmeralda : les fonds sont arrivés, les achats sont en cours.

- Recensement des machines : il faut finaliser, il manque encore des données (voir 
http://www.fdpoisson.org/cascimodot/inventaire.html )- contact E. Leguirriec. 
Il est aussi prévu un recensement des compétences des différents 
laboratoires associés au PPF (voir ci-dessous).

- Un module de l'Ecole Doctorale d'Orléans (D21) a été mis en place 
(voir http://www.univ-orleans.fr/ed/st/cours2007/d21.pdf)
 G. Barles a été contacté par l'ED SST de l'Université de Tours et 
interrogé sur la possibilité d'organiser des "journées PPF pour les 
doctorants" : il semble qu'un système semblable à celui du D21 
d'Orléans soit plus adapté.

- Le système "condor" est mis en place et la puissance de calcul ainsi disponible 
(celle des ordinateurs de salle de TP, environ 70 machines)
pourrait être augmenté si besoin (de calculs "paramétriques", Monte-Carlo)

- La mise en place d'une réduction de service d'enseignement 
pour JL Rouet est en cours

- Les 2 projets ANR-Blanc déposés dans le cadre du PPF 
(ETHRYP et METHODE) n'ont pas été retenu cette année
 mais il est envisagé de refaire des demandes.

Discussions et Projets :

1. Journées du PPF : il est prévu de continuer sur le rythme de 
deux journées par an. Plusieurs points sont évoqués :
- lancer un appel à communications au sein de nos universités 
pour ouvrir encore plus ces journées 
(ce sera le cas pour la prochaine journée d'Orléans),
- intégrer des exposés sur des logiciels, 
- privilégier des exposés conjoints de plusieurs équipes 
travaillant sur des projets communs,
- susciter des organisations de journées (ou de demi-journées) 
thématiques : la prochaine journée, qui aura lieu à Tours en 
juillet 2007, aura pour thème "Biologie - Mathématiques" 
(organisation conjointe B. Perthame, Ch. Magal, S. Cordier et G. Barles),
- demander une concertation entre les conférenciers lorsque cela a un sens.

2. Le PPF a pour objectif d'encourager les collaborations pluridisciplinaires 
et des projets communs, notamment, sur Orléans, par la coordination des 
politiques d'achat ou de renouvellement de machines de calcul dont "Esmeralda" 
est un bon exemple . Dans cet esprit, nous encourageons les projets "ANR" 
pluridisciplinaires. Il est aussi évoqué le problème des logiciels : 
il serait utile d'avoir une politique d'achat en commun pour les logiciels 
les plus onéreux.

3. Il est prévu de réaliser un "annuaire" pour faire connaitre les domaines 
de compétences et d'expertise en ce qui concerne la modélisation et le 
calcul scientifique dans les équipes du PPF (et donc, de la région Centre) : 
tout d'abord en interne pour que chacun puisse prendre contact avec l'un(e) 
des spécialistes d'une question donnée qui peut être dans un laboratoire 
mitoyen sans qu'il/elle ne le sache, mais aussi, dans un 2eme temps en direction 
des partenaires  industriels pour qu'ils prennent conscience de la diversité des 
compétences  dans ces domaines et qu'ils aient ainsi un accès facilité à l'information. 

Il est prévu que les membres du comité de pilotage soient les relais dans 
chaque équipe/laboratoire/fédération pour la collecte des informations. 
Les informations seront diffusées gratuitement mais il faudra s'authentifier 
pour avoir accès aux informations, de façon à savoir qui cherchent de telles 
informations et pouvoir les tenir au courant des actions organisées dans 
le cadre du PPF et susceptibles de les intéresser.

4. Il est egalement envisagé d'utiliser le "réseau Cascimodot" pour faire 
passer les offres d'emplois, de stages, de doctorats, de post-doctorat qui 
entre dans les thématiques couvertes par le PPF ; les co-encadrements 
de thèses semblent particulierement favorables pour démarrer des 
collaborations pluridisciplinaires.

F. Loulergue propose qu'un stagiaire mette en place l'administration 
des machines "esmeralda". Le BRGM se dit prêt à accueillir des 
stagiaires (type Math. Appli. ou Info.)

5. A propos du PRES, un consensus se fait sur la volonté de conforter 
le projet dans sa dimension régionale actuelle. Des liens sont en train de 
se créer et des actions communes sont envisagées. La bi-localisation 
(Orléans-Tours, sans compter les centres non-universitaires) pose deja 
quelques difficultés et les rencontres organisées par le PPF permettent 
d'apprendre à se connaitre. Il apparait à l'ensemble des membres présents 
qu'il serait prématuré de passer à une échelle inter-régionale, même si 
des contacts informels peuvent être pris par exemple avec des collègues 
de Limoges.

Le PPF s'inscrit donc explicitement dans la dynamique du PUCVL et 
nous souhaitons, à ce sujet, apparaitre sur le site du PUCVL.

6. Une discussion a lieu sur les décharges de services et l'interprétation 
des règles de la PEDR : est-ce que "faire l'intégralité de son service" 
signifie vraiment "enseigner 192h eq. TD"? Cette question est très 
importante car réserver les décharges de services aux non-titulaires 
de la PEDR serait une vraie limitation de la politique du PPF. 

Nous relançons un appel a projets pour décharges de service, surtout 
pour des collaborations impliquant plusieurs equipes du PPF;

7. L'achat d'un vidéo-projecteur 'PPF' utilisable par tous les membres, 
est envisagé.


Rédacteur : Stéphane Cordier.